Titus n’aimait pas Bérénice, Nathalie Azoulai

Pas de commentaire

Je n’écoute plus rien, et pour jamais, adieu.
Pour jamais ! Ah ! Seigneur, songez-vous en vous-même
Combien ce mot cruel est affreux quand on aime ?
Dans un mois, dans un an, comment souffrirons-nous,
Seigneur, que tant de mers me séparent de vous ?
Que le jour recommence, et que le jour finisse,
Sans que jamais Titus puisse voir Bérénice,
Sans que de tout le jour je puisse voir Titus ?
Mais quelle est mon erreur, et que de soins perdus !
L’ingrat, de mon départ consolé par avance,
Daignera-t-il compter les jours de mon absence ?
Ces jours si longs pour moi lui sembleront trop courts.

Bérénice de Racine, Éditions Gallimard, Acte IV, Scène 5.

Qui ne reconnaît ces vers désespérés, prononcés par Bérénice lorsque Titus la quitte, lorsqu’il choisit Rome, son peuple. Lorsqu’il renonce à l’amour.

Se remet-t-on de l’abandon ? Les mois passent dans ce roman, sans que jamais la peine de notre narratrice ne s’apaise. Elle trouve dans les pièces de Racine un écho à sa souffrance. Comment Phèdre ou Andromaque, surmontent-elles, sous la plume du tragédien, les affres de l’amour ? Comment un janséniste du 17ème siècle a su trouver les mots pour cette femme ravagée ? Comment a-t-il su traduire les violences de la passion terrestre ?

On plonge avec délicatesse dans le passé d’un des plus grands dramaturges français. Nathalie Azoulai fait de Racine un personnage romanesque passionnant, un homme tiraillé par ses contradictions, par ses instincts, par ses désirs…

Un roman limpide et poétique, dont la beauté des mots répare les maux du cœur. Et si la littérature aidait à vivre et survivre?

Titus n’aimait pas Bérénice, de Nathalie Azoulai, Prix Médicis, P.O.L, 320 p., 17,90 €

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s