Mois : octobre 2016

Nobel Prize of Literature – Bob Dylan

“The times they are a changing, perhaps,” sang Bob Dylan. Indeed today is a great day for literature, poets, songwriters and musicians. In giving the literature prize to Bob Dylan, the Nobel committee may be recognizing that the gap between high art and more commercial art forms has narrowed:

L’improbabilité de l’amour, Hannah Rotschild

Hannah Rothschild – première femme à siéger à la présidence de la National Gallery de Londres – est fascinée par les arcanes du monde de l’art, par la restoration des tableaux, l’évaluation des oeuvres et par les ventes aux enchères.

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut

En quelques pages, un petit garçon nous raconte sa vie d’enfant. Une vie pas tout à fait comme les autres. Chez lui, la télévision est une punition, l’école n’est jamais obligatoire et il vaut mieux apprendre auprès des grands, ses parents, qui dansent jour et nuit sur les douces chansons de Nina Simone en buvant des boissons colorées.

Rien de grave, Justine Lévy

Retour sur un livre qui a maintenant plus d’une dizaine d’années mais que j’ai relu récemment et qu’il ne faudrait jamais cesser de recommander. C’est la petite histoire du chagrin d’amour qui a fait le tour de Paris. Un chagrin c’est privé, mais pourtant plus c’est sale, plus c’est dur et plus c’est raconté. Les

Lire la suite

Hide and Read

Pour nous lecteurs, l’hiver demeure une saison particulière. Cocooning, dimanches au chaud, vacances au coin du feu… Autant d’excuses pour dévorer bouquins sur bouquins ! Alors, pour les rats de bibliothèques qui se sentent concernés, sachez que j’ai déniché notre paradis terrestre.

Just kids, Patti Smith

J’ai découvert Robert Mapplethorpe lors d’un cours d’histoire de l’art au lycée. Son autoportrait avait été projeté dans la salle de classe, une photographie de l’artiste brandissant une canne surmontée d’un crâne, comme nous montrant sa future et inévitable mort. Ce fut une révélation.

L’Autre Joseph, Kéthévane Davrichewy

L’autre Joseph  c’est ce mythe familial que le clan géorgien de Kéthévane Davrichewy raconte en quelques murmures, les soirs d’hiver pour émerveiller les enfants. Sur cette photo, Joseph Davrichachvili (dit Davrichewy) cet arrière-grand-père que personne n’a réellement connu, ressemble à Joseph Djougachvili, dit Staline. Ces deux hommes qui partagent le même prénom pourraient aussi avoir partagé le même père.

Mes librairies parisiennes

Des maisons d’édition du quartier latin, aux cafés littéraires du 6ème arrondissement, le Paris culturel vit au rythme des livres. Les écrivains s’en inspirent, les héros y vivent, les lecteurs s’y épanouissent… Paris est empreinte de littérature. Et il existe encore, pour peu de temps peut-être, un éparpillement de havres littéraires, nos librairies. Chaque parisien est fidèle à sa boutique, à son

Lire la suite